A l’arrivée de l’été, cette saison est vraiment l’idéale pour des excursions au milieu de la verdure parmi les merveilles de la nature. Les amoureux du trekking sont prêts à reconnecter leurs chaussures pour de longues et saines promenades dans la plaine, dans les collines, dans les bois et dans les montagnes. Vous souhaitez vous procurer de nouvelles chaussures trekking ou chaussures randonnées, car vos anciennes paires sont tout usées ?

Nous voulons vous aider à trouver quelles sont les meilleures chaussures de randonnée sur le marché. Pour vous préparer à vivre une excursion merveilleuse sans surprise, notre sélection de chaussures pour randonneurs débutants ou expérimentés est fiable et pratique. Eh oui, parce que vous pouvez trouver de nombreux modèles sur le marché, même à des prix très attractifs, mais pas toujours de qualité.

Il est bon de savoir choisir le type de modèle en fonction des types d’excursions que vous comptez faire. S’il s’agit de sentiers simples et bien battus, les modèles bas sont bons, inversement il vaut mieux s’orienter sur des modèles hauts si vous avez l’intention de faire des randonnées plus difficiles, en hors-pistes. Mais voyons comment nous orienter au mieux dans ce comparatif chaussure randonnee !

 

Comparatif chaussure randonnée des 12 meilleures ventes de l’année

 

La meilleure chaussure randonnée

Voici notre sélection :

 

Chaussure randonnée Garmont Dragontail LT/Gore-Tex

Commençons cet avis chaussure randonnée, par le Garmont Dragontail LT/Gore-Tex

Idéale pour le bloc et les voies mixtes, l’approche technique et la randonnée légère, c’est la meilleure chaussure randonnee conçue pour les randonneurs/escaladeurs avec des charges même lourdes, qui ont besoin à la fois de l’agilité d’une chaussure d’approche et de la stabilité d’un modèle montagne en mouvement. Le laçage prolongé jusqu’à l’orteil assure un verrouillage efficace du pied, tandis que le composé super-trek de Vibram assure une bonne prise en main. Cette semelle est dotée d’un talon et d’un avant-pied semi-pleins pour une meilleure durabilité et une meilleure performance en escalade, respectivement. Le composé super-trek, à son tour, améliore l’adhérence et la durabilité lors de la marche.

Parmi les autres caractéristiques de cette chaussure très technique et également adaptée aux besoins des grimpeurs les plus exigeants, nous le soulignons : la semelle intérieure FrameFlex Lite pour assurer la meilleure stabilité avec des charges moyennes sur terrain accidenté et en descente ; la semelle intermédiaire en caoutchouc microporeux à trois densités pour augmenter la résistance à la compression ; les inserts en caoutchouc sur les orteils et le talon qui soutiennent et protègent la tige ; la semelle en PU aux propriétés anti-sueur et anti-odeur, ainsi que la croûte de daim hydrofuge de 1,8 mm, qui en font l’une des meilleures chaussures de randonnée sur le marché. Disponible avec ou sans Gore-Tex Extended Comfort.

 

Chaussure randonnée Dolomite Sparrow Low/Gore-Tex

En seconde position dans cet avis chaussure randonnée, le Dolomite Sparrow Low/Gore-Tex.

Chaussures particulièrement techniques et sûres, conçues pour les amateurs de montagne, les randonneurs et les athlètes expérimentés, qui ont besoin d’une sécurité maximale pour affronter les terrains les plus difficiles et les plus exigeants. Idéal pour les basses températures, il a un ajustement confortable et un bon bandage du cou-de-pied. La semelle épaisse BBB (Back Bone Base), conçue par Vibram, garantit une excellente adhérence en descente. La fermeture à bande avec système de verrouillage dissimulé est équipée d’une guêtre de protection dans la version d’hiver.

Tous les nouveaux projets et modèles Dolomite sont réalisés avec le Dolomite Anatomic System (Das), un système de conception et de planification issu de l’anatomie du pied humain, pour obtenir des solutions constructives qui garantissent des niveaux élevés de confort et de précision d’adaptation. Des caractéristiques essentielles pour toute utilisation en plein air, du trekking léger à l’alpinisme le plus extrême, en passant par les activités multisports. Les avantages de Das comprennent la réduction de la fatigue et du stress sur la colonne vertébrale, les articulations et la région cervicale.

 

Chaussure randonnée Lowa Vajolet Gore-Tex*

En troisième position dans cet avis chaussure randonnée, le Lowa Vajolet Gore-Tex*.

Voici une chaussure adaptée aux excursions les plus exigeantes : chaude, confortable et bien construite, c’est une chaussure avec système breveté de doublure Gore-Tex sans couture, qui dispose d’un système Flexfit pour la meilleure flexion de la cheville. Le laçage breveté X-Lacing, qui évite les points de pression, permet un excellent bandage du pied. Conçu pour toutes les activités de plein air, il est imperméable et respirant grâce au Gore-Tex, tandis que l’adhérence sûre.

 

Chaussure randonnée Salewa MS-MTN Trainer

En quatrième position dans cet avis chaussure randonnée, le Salewa MS-MTN Trainer.

Il s’agit d’un modèle durable conçu pour offrir un maximum de soulagement et de confort, même lors de longues excursions. Il s’agit de chaussures à l’allure tendance et colorée, fonctionnelles et 100% sans boursouflures, dont l’extérieur est fait de matériaux extérieurs en cuir et d’une doublure en tissu permanente.

 

Chaussure randonnée Le Sportiva Core Gore-Tex Surround Sound

Le produit n'est plus disponible

En cinquième position dans cet avis chaussure randonnée se trouve le Sportiva Core Gore-Tex Surround Sound.

Parmi les meilleures chaussures de trekking, nous choisissons également celle-ci, disponible dans les variantes pour hommes et femmes. Conçu pour le trekking, la randonnée en montagne et la randonnée rapide en montagne, il est particulièrement adapté aux courtes promenades et aux randonnées rapides. La construction spéciale de la tige de la cellule Nano-Cells permet une respirabilité élevée à 360°, ce qui la rend particulièrement utile pour la marche par temps chaud.

Si la semelle Vibram permet une adhérence maximale au sol, le système de course anti-torsionnel (STB Control System) est également très intéressant : il enveloppe la semelle intermédiaire dans la partie médiane de la semelle pour garantir un ajustement stable, enveloppant et confortable. Il convient également de noter la coupe haute qui protège la cheville des frottements et des chocs contre les rochers et les racines.

 

Chaussure randonnée Teva Riva Lthr Mid

Le produit n'est plus disponible

Nous continuons ce comparatif chaussure randonnée avec le Teva Riva Lthr Mid.

Haute, légère, polyvalente et enveloppante, cette chaussure est particulièrement adaptée aux longs trajets. Fabriqué en cuir Nabuk souple recouvert d’un tissu frais, il possède un rembourrage spécial derrière le talon et offre une bonne protection aux pieds même dans les pentes raides avec des pierres. La semelle est en caoutchouc (hauteur du talon 3 cm).

 

Chaussure randonnée Teva Gore-Tex

Le produit n'est plus disponible

Poursuivons notre comparatif chaussure randonnée avec le Teva Gore-Tex.

Modèle de la ligne Lite Trek Comfort, il allie confort et performance, idéal pour les promenades quotidiennes sur les sentiers et dans les bois. Il est doté d’une tige en cuir déperlant et d’une doublure en Gore-Tex. Notez la semelle Energy avec bande de roulement en caoutchouc Vibram et semelle intermédiaire en polyuréthane, injectée directement sur le dessus.

 

Chaussure randonnée Adidas Terrex Fast R Gtx

N’oublions pas de présenter dans ce comparatif chaussure randonnée, l’Adidas Terrex Fast R Gtx.

Un modèle extrêmement sportif, léger, de haute performance, avec une excellente adhérence et résistance à l’eau, également adapté à la course sur terre. Ces chaussures offrent une excellente respirabilité grâce au Gore-Tex et le même confort qu’une basket. Bien qu’à première vue ce ne soit pas le cas, ils sont plutôt robustes et résistent à l’usure constante d’une très bonne manière.

 

Chaussure randonnée Crispi Eiger Plus Gore-Tex

Voyons maintenant dans ce comparatif chaussure randonnée ce qu’il en est du fameux modèle Crispi Eiger Plus Gore-Tex.

Il s’agit d’un modèle polyvalent avec une coupe souple, recommandé pour la technique, l’approche et la via ferrata. La semelle Vibram cramponnable avec semelle intermédiaire absorbant les chocs garantit un confort maximal pour les promenades exigeantes sur les terrains les plus difficiles, tandis que les différentes innovations de construction (construction Wfw et technologie Crispi Bac) protègent les pieds pendant les phases de descente. La construction Crispi 3D est également importante, avec son action anti-sueur/anti-odeur, qui permet une excellente respirabilité, gardant l’humidité à distance et les pieds au sec à tout moment.

 

Chaussure randonnée Zamberlan Trail Gore-Tex RR

Le produit n'est plus disponible

La prochaine sur la liste de ce comparatif chaussure randonnée est le Zamberlan Trail Gore-Tex RR.

Parfaite pour les débutants comme pour les sportifs, c’est une chaussure classique, douce et polyvalente, composée d’une tige en daim Hydrobloc et d’une structure Cordura PCS pour une fixation optimale des crampons. La semelle triple action est équipée d’une semelle Duraflex pour un soutien particulièrement confortable. La semelle Vibram agressive, avec son blocage du talon et sa traction prononcée au niveau des orteils, permet une adhérence maximale sur toutes les surfaces. Dans l’ensemble, ces bottes sont robustes, particulièrement résistantes et très respirantes, grâce aussi à la doublure Gore-Tex.

 

Chaussure randonnée Hanwag Ferrata Combi Gore-Tex 

Continuons cet avis sur la meilleure chaussure randonnee avec le Hanwag Ferrata Combi Gore-Tex. L’une des meilleures chaussures de trekking est celle d’un fabricant actif dans le secteur depuis des décennies. Adapté aux via ferratas exigeantes et aux randonnées alpines avec franchissement de glaciers, c’est un modèle de trekking confortable et polyvalent, qui se distingue par son design optimisé avec double piqûre. Très respirantes et résistantes à l’eau, ces chaussures sont dotées d’une semelle Vibram Climbing haute adhérence et d’une tige monobloc en Sportvelours et Cordura. Le laçage permet un maximum de flexibilité au niveau du cou-de-pied, tandis que la semelle intérieure circulaire en caoutchouc protège des pierres et des chocs.

 

Comparatif de meilleur  chaussure randonnée femme pas chèr

 

Comparatif de meilleur chaussure randonnée homme

 

Comparatif de meilleur chaussure randonnée enfant

 

Comparatif de meilleur chaussure randonnée homme vieux campeur

 

Comparatif de chaussure de randonnée pas cher

 

Meilleure chaussure randonnée : avantages

ChaussuresSi vous faites régulièrement de la randonnée pédestre, il se peut que vous ayez à composer avec des itinéraires très différents. Une première chose à garder à l’esprit est que, lorsque vous décidez de partir en randonnée, même si le terrain n’est pas accidenté, vous ne devez jamais utiliser vos chaussures de sport ou vos sandales – même celles pour le trekking.

En fait, ces types de chaussures ne conviennent pas aux longues promenades. Les sandales, en particulier, ont aussi l’énorme inconvénient d’exposer le pied au contact de débris et même d’animaux dangereux comme les vipères, même si vous portez des bas. Les chaussures hautes avec une semelle trop molle ne sont même pas bonnes, car elles vous permettraient de sentir les pierres sous vos pieds qui pourraient tremper la plante en marchant. De plus, les chaussures légères ne sont toujours adaptées qu’aux courtes distances car sur un parcours de trois à quatre heures, les pieds peuvent devenir douloureux si vous portez des chaussures trop légères.

Chaussures de RandonnéeD’autre part, les chaussures dures, qui peuvent également être marquées d’une étiquette indiquant « alpinisme », conviennent pour les itinéraires plus difficiles tels que les sentiers de montagne en montée et rocailleux, même en cas de neige et de glace. Ceci est dû au fait que ces chaussures sont moins souples et adhèrent mieux au pied, ce qui leur confère une excellente stabilité tout en protégeant bien l’orteil et la cheville. En principe, les chaussures légères sont bonnes pour une excursion touristique, tandis que pour un itinéraire moyen à difficile, il est bon de porter des chaussures de montagne moyennes telles que des chaussures de montagne. Enfin, pour les itinéraires conçus pour les randonneurs expérimentés tels que les alpinistes, il est nécessaire de porter des chaussures hautes et rigides.

chaussure-randonneeUn facteur trop souvent négligé par ceux qui décident de partir en excursion sans avoir recueilli au préalable les informations nécessaires concerne l’importance des chaussettes que vous portez. Pour vous assurer d’enfiler une paire de chaussettes appropriée avec vos chaussures de randonnée, il est préférable de vous rendre dans un magasin de sport et de parler à un vendeur pour lui expliquer le type d’activité que vous allez pratiquer.

Enfin, pour ceux qui aiment la marche rapide, et qui ne courent même pas en montagne, nous recommandons les chaussures dites « trail running shoes ». Ces chaussures sont encore équipées de semelles adaptées aux itinéraires de montagne, qui sont rugueuses et pleines de pierres, mais ce sont aussi des chaussures qui ont un poids léger et permettent une respirabilité maximale. Comme pour les vraies chaussures de trekking, ces chaussures doivent aussi avoir une semelle capable d’absorber l’impact du pied avec le sol, surtout lorsque le chemin est irrégulier. En même temps, ils permettent une adhérence maximale dans les descentes, lorsque le pied a tendance à glisser vers l’avant ou lors du freinage.

 

Le chaussure de trekking Goretex

RandonnéeUne des principales caractéristiques qu’il serait toujours préférable de garder à l’esprit lorsque vous voulez acheter une paire de chaussures de montagne est l’imperméabilité. En fait, même si vous ne pensez pas devoir traverser une rivière, si vous marchez dans les montagnes, vous pouvez toujours rencontrer un ruisseau même très petit et, cependant, si vous partez pour l’excursion tôt le matin, l’herbe peut être mouillée à cause de la rosée même en été. Il est donc très important de porter une paire de chaussures qui ne permet pas à l’eau de pénétrer à l’intérieur.

En même temps, il est également très important de toujours porter des chaussures de randonnée qui permettent une bonne transpiration. Même si vous portez des chaussettes épaisses qui absorbent la transpiration, il se peut qu’après un certain temps elles ne suffisent plus et que votre pied continue à se mouiller et à se couvrir d’ampoules. C’est pour cette raison que le goretex a été inventé. Ce matériau est constitué d’un type très spécial de tissu synthétique qui est façonné de façon à avoir des trous microscopiques sur toute sa surface. La façon dont ces trous sont faits empêche l’eau de pénétrer dans la chaussure, mais en même temps, la vapeur d’eau créée par la sueur qui se forme sur le pied en marchant parvient à s’échapper même si ce n’est pas complètement.

Chaussures2En fait, le Gore-Tex est composé d’une substance appelée polytétrafluoroéthylène (PTFE) qui est expansé par un procédé mécanique qui exploite la chaleur. Les microtrous qui comprennent du PTFE expansé peuvent atteindre 1,4 milliard par centimètre carré. Ceci est rendu possible par le fait que chaque trou est environ 20 000 fois plus petit qu’une goutte d’eau, de sorte que l’eau elle-même ne peut y pénétrer. La sueur, cependant, ne reste pas sous forme liquide, mais s’évapore et pour cette raison elle parvient à s’échapper des microtrous, car une molécule de vapeur d’eau est 700 fois plus petite qu’un micro trou. Une doublure Gore-Tex se compose de 10 couches qui se chevauchent. Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un matériau hautement technologique bien qu’il ait été inventé en 1969.

Grâce à ses propriétés imperméabilisantes et respirantes, Gore-Tex est donc utilisé pour fabriquer non seulement des tissus techniques de haute performance pour les sportifs qui doivent porter des vêtements résistants à l’eau et au vent, mais aussi respirants et légers, mais aussi pour fabriquer des joints et isolants. Cependant, dans les chaussures avec doublure Gore-Tex, la transpiration est certainement bonne, mais pas à 100%. Pour cette raison, ce type de chaussure n’est recommandé que lors de la marche dans un climat tempéré. En été, lorsque la transpiration du pied est plus importante, il est préférable de choisir une paire de chaussures spécialement conçue pour être portée lorsqu’il fait chaud. Une dernière chose importante à se rappeler si vous voulez porter une paire de chaussures de trekking goretex est de toujours porter une paire de chaussettes qui ne retiennent pas la sueur, comme celles en fibre ou en microfibre, afin de faciliter l’expulsion de la sueur à travers les micro trous de la membrane interne.

 

Lorsque vous vous préparez pour un voyage de randonnée, le port de chaussures sera l’une des décisions les plus importantes que vous prendrez en matière d’équipement. Les ampoules, les muscles tendus et les orteils froissés peuvent rapidement ruiner n’importe quel voyage de sac à dos, ainsi c’est un secteur où l’essai et l’expérience vont un long chemin.

Chez CleverHiker, nous utilisons presque toujours des sacs à dos légers pour nos voyages de printemps, d’été et d’automne. Ils gardent nos pieds agiles, minimisent les ampoules, sèchent rapidement, offrent une excellente traction et n’épuisent pas nos jambes pendant les longues journées de randonnée. Cela dit, beaucoup de gens préfèrent encore la durabilité et le soutien des chaussures et des bottes de randonnée. Dans cet article, nous décrivons nos meilleurs choix dans les trois domaines : les coureurs de sentiers, les chaussures de randonnée et les bottes de randonnée.

Pourquoi nous faire confiance ?

Nous comprenons à quel point il est difficile de trouver des conseils fiables en matière d’équipement, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous avons construit CleverHiker. Nous vivons pour l’aventure en plein air, et nous prenons ces guides très au sérieux. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous pouvez nous faire confiance :

  • Nos choix sont totalement indépendants et basés sur l’expérience personnelle.
  • Nous avons parcouru plus de 10 000 kilomètres de sentiers et testé de l’équipement extérieur pour gagner notre vie.
  • Nous possédons et testons sur le terrain tous les produits que nous recommandons, ce qui n’est malheureusement pas la norme.
  • Nous nous rendons aux salons professionnels de l’industrie pour en apprendre davantage sur les innovations de produits à venir.
  • Nous mettons constamment à jour nos guides lorsque de nouveaux produits sont lancés.
  • Nous traitons nos recommandations comme si elles s’adressaient à notre famille et à nos amis.
  • Nous apprenons tout au long de notre vie et nous sommes toujours ouverts aux critiques constructives. Si vous pensez que nous avons raté un produit ou que quelque chose ne va pas, nous aimerions connaître votre opinion.

CONSIDÉRATIONS CRITIQUES CONCERNANT LES MEILLEURES CHAUSSURES RANDONNEES

CONFORT ET ADAPTATION – C’est la considération la plus importante dans le choix d’une chaussure de randonnée. Différentes personnes ont besoin de différentes choses dans les chaussures (larges ou étroites, soutien de la voûte plantaire, talon aux orteils, etc), donc il est essentiel de trouver ce qui rend vos pieds heureux. Si vos chaussures ne vous vont pas, vous aurez mal à chaque pas et votre randonnée deviendra rapidement un fiasco.

POIDS – Le poids est une considération étonnamment importante pour les chaussures, et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous préférons les chaussures de trail légères aux chaussures de randonnée lourdes. Le poids porté sur vos pieds zappe 4-6 fois plus d’énergie que le poids porté sur votre dos. Donc, échanger une paire de bottes de 3 livres contre une paire de chaussures de course de 1 livre est l’équivalent d’une économie d’énergie de 8 à 12 livres que vous pouvez retirer de votre sac à dos. Inutile de dire que c’est très important. De plus, des pieds agiles entraînent moins de fatigue musculaire, moins de trébuchements et, avec le temps, peuvent aider à éviter les problèmes de fléchissement des genoux et des hanches.

PRIX – Nous avons tendance à être prêts à dépenser un peu plus pour des chaussures de qualité parce que c’est directement lié au plaisir de nos randonnées. Le confort et l’ajustement l’emportent habituellement sur le coût dans nos livres, mais nous recommandons une variété d’options de qualité dans nos choix supérieurs ci-dessous.

TAILLE – Les pieds ont tendance à enfler pendant de longues journées sur le sentier, c’est donc presque toujours une bonne idée d’acheter des chaussures au moins deux fois plus grandes que vos chaussures normales.

TESTS – Vous allez faire des milliers de pas lors de n’importe quel voyage en sac à dos, vous devez donc vraiment savoir que vos chaussures vous iront confortablement et ne provoqueront pas d’ampoules. Nous vous recommandons, à tout le moins, d’acheter vos chaussures quelques semaines avant toute randonnée et d’y passer le plus de temps possible, en vous assurant qu’elles conviennent à vos pieds.

TRACTION – La traction est l’un des éléments les plus importants des chaussures de randonnée de qualité. Imaginez-vous en train de marcher le long d’une corniche étroite avec du gravier mouvant sous vos pieds. Il est crucial de savoir que vos chaussures vous tiendront et vous empêcheront de glisser, surtout si elles sont trop délavées ou exposées. Nous avons fortement pris en compte la qualité de la traction dans toutes nos recommandations de chaussures ci-dessous.

IMPERMÉABILISATION – Si vous faites de la randonnée pédestre pendant plusieurs jours dans des conditions humides, vos pieds vont être mouillés, peu importe le type de chaussures que vous portez. C’est comme ça que ça se passe. L’humidité de l’air rendra difficile la tenue au sec de tout objet. La pluie coule le long de vos jambes et s’infiltre dans vos chaussures. La sueur et la condensation s’accumuleront à l’intérieur de vos chaussures en trempant vos chaussures de l’intérieur vers l’extérieur. Et même si vous pouviez atténuer ces autres facteurs, les chaussures « imperméables » développeront avec le temps de petits trous et des déchirures qui permettront à l’eau de s’infiltrer.

De plus, lorsque les chaussures « imperméables » sont mouillées, elles ont tendance à être très lourdes et prennent beaucoup de temps à sécher. Pour ces raisons, nous utilisons presque toujours des sacs à dos non imperméables à l’eau, à séchage rapide et légers pour nos randonnées de printemps, d’été et d’automne. S’il va pleuvoir ou si nous prévoyons traverser une quantité modérée de neige, nous apportons des chaussettes de laine lourde pour garder nos pieds au chaud pendant que nous marchons avec des chaussures mouillées. La nuit, nous nous lavons les pieds, nous les aérons et nous les gardons au chaud dans des chaussettes de camp sèches.

BREATHABILITÉ – Il s’agit d’une autre considération essentielle dans le choix des chaussures et l’une des principales raisons pour lesquelles nous faisons de la randonnée pédestre chez les coureurs de sentiers. Vos pieds vont transpirer beaucoup lorsque vous faites de la randonnée, surtout par temps chaud. Si cette humidité n’a pas un moyen facile de s’échapper, elle rendra la peau de vos pieds douce et sujette aux ampoules. Les chaussures très respirantes ne sont généralement pas imperméables et se mouillent rapidement lorsqu’il pleut. Mais ils sèchent aussi rapidement.

DURABILITÉ – Un inconvénient des coureurs de sentiers est qu’ils ont tendance à être moins durables que les chaussures ou les bottes de randonnée. En général, les coureurs de sentiers durent environ 500 milles, les chaussures de randonnée environ 750 milles et les bottes de randonnée environ 1000 milles. Si vous attachez de l’importance à des chaussures qui dureront de nombreuses années, vous préférerez peut-être une chaussure ou une botte de randonnée qui durera plus longtemps, assurez-vous simplement de comprendre les inconvénients associés à ce choix aussi. De plus, lorsque vous choisissez une chaussure de randonnée ou une chaussure de randonnée, essayez d’éviter les grandes sections de mailles non soutenues, qui peuvent s’user rapidement.

SOUTIEN DE LA cheville – L’appui de la cheville est l’un des sujets les plus contestés parmi les randonneurs à dos lorsqu’ils discutent de chaussures. Si vous voulez une preuve, lisez la section commentaires de notre article : 5 raisons de se débarrasser de ses chaussures de randonnée. C’est un choix très personnel et nous avons nos propres opinions à ce sujet. En général, nous estimons que les allégations de soutien de la cheville dans les chaussures de randonnée sont exagérées. Afin d’obtenir un véritable soutien de cheville, vous avez besoin de chaussures à dessus haut lacé serré autour de vos chevilles, ce que la plupart des porteurs de bottes ne font pas réellement. À notre avis, la plupart des personnes en condition athlétique avec des chevilles saines portant des charges légères à modérées n’ont pas vraiment besoin d’un soutien supplémentaire à la cheville pour faire du sac à dos.

SOLES – Nous recherchons des chaussures de trail running avec des semelles relativement épaisses et bien rembourrées pour ne pas sentir toutes les pierres sous nos pieds. Les coureurs de sentiers ont aussi tendance à avoir des semelles plus souples, ce qui peut aider à prévenir les ampoules. Par ailleurs, les chaussures de randonnée et les bottes ont tendance à avoir des semelles plus rigides, qui durent plus longtemps et sont plus rigides sous les pieds.

HEEL-TOE-TOE DROP – Les chaussures traditionnelles ont généralement une baisse notable de la hauteur de leur talon à l’orteil avec l’idée qu’il augmente votre efficacité de course à pied. Certains coureurs de sentiers n’ont  » aucune chute « , ce qui signifie que votre pied est à la même distance du sol du talon aux orteils. Les partisans du zéro chute prétendent qu’il met moins de stress sur votre corps et qu’il reproduit plus fidèlement un style de course naturel.

Types de chaussures de randonnée légères

Chaussures de randonnée

Pour la grande majorité des randonneurs d’un jour, et même pour un bon nombre de randonneurs et de randonneurs, une chaussure de randonnée qui tombe juste en dessous de la cheville est le complément parfait. Des chaussures comme notre Salomon X Ultra 3 sont plus rigides et plus substantielles qu’un trail runner pour transporter une charge légère sur un terrain mixte, mais pas les pieds qui traînent comme une botte complète. De plus, les chaussures de randonnée ont souvent une construction plus résistante que les chaussures de trail, avec une utilisation accrue de cuir et de nylons durables par opposition aux chaussures en filet. La protection contre les obstacles comme les rochers et les racines est assurée par des embouts en caoutchouc et des semelles médianes moyennement rigides. Chaussures de randonnée sont également d’excellentes options pour les gens qui ont besoin d’une chaussure substantielle pour le port quotidien, il suffit d’être conscient que les semelles extérieures se portera plus rapidement sur la chaussée.

Chaussures de course sur piste

Si la vitesse rapide l’emporte sur tout le reste, choisissez un trail runner. Ces chaussures sont de plus en plus populaires parce qu’elles sont l’option ultralégère par excellence, devenant même une option courante sur les PCT et AT. En fait, un coureur de sentier, le Brooks Cascadia, est devenu si populaire sur le PCT à un moment donné que les autres randonneurs recherchaient le motif de bande de roulement caractéristique pour vérifier quel chemin suivre.

Mais ces types de chaussures ne sont pas vraiment destinés à être des chaussures de randonnée, et même Brooks a fait un effort pour clarifier le Cascadia n’a pas été conçu pour faire de la randonnée. Les chaussures de trail sont souples et très confortables, mais n’offrent pas beaucoup de soutien à la cheville lorsque vous portez une lourde charge, et offrent une protection minimale des orteils et des pieds. Pour les randonnées rapides d’une journée ou pour les randonneurs minimalistes expérimentés, le trail runner reste cependant une excellente option. Nous avons inclus dans cet article quelques superbes options hybrides de course à pied et de randonnée, mais vous pouvez consulter nos chaussures de trail-running préférées pour une panne complète.

Chaussures d’approche

La troisième option a un objectif relativement étroit : les grimpeurs ou les randonneurs qui ont besoin d’une chaussure adhérente pour s’attaquer à un terrain rocheux escarpé. Beaucoup de grimpeurs utilisent une chaussure d’approche lors de la randonnée (d’où le nom d' »approche »), et remplacent cette chaussure par une vraie chaussure d’escalade lorsque la marche devient verticale. Les chaussures d’approche sont faciles à repérer : elles sont munies d’un gros bout en caoutchouc et d’un mélange de caoutchouc collant et discret sous le pied pour une adhérence maximale sur la roche. Les chaussures peuvent être très confortables pour les randonnées de jour, en particulier un style crossover comme le La Sportiva TX4, mais ne sont pas ce que nous recommandons généralement comme un conducteur quotidien. Les marches ne sont pas aussi sûres sur les sentiers de randonnée boueux et elles ne sont pas aussi confortables sous les pieds pour les longues journées de randonnée. Si, cependant, vos randonnées d’une journée comprennent beaucoup d’escalade ou d’escalade, une chaussure d’approche est un excellent choix.

Poids de l’appareil

Le changement le plus important dans la technologie moderne de la chaussure de randonnée est sans doute l’adoption de modèles légers. Des tissus résistants mais fins et le passage des bottes à chevilles aux chaussures à talons bas ont grandement facilité l’enfilage de kilomètres importants. Il n’est pas surprenant que la plupart des randonneurs choisissent maintenant une chaussure de randonnée plutôt qu’une botte traditionnelle en cuir. Plusieurs des chaussures sur notre liste pèsent 2 livres ou moins pour une comparaison par paire, une botte de randonnée comme l’Asolo TPS 520 fait pencher la balance à presque 4 livres. Et sur vos pieds, le poids est encore plus évident. Certes, la baisse du nombre d’onces a parfois des répercussions sur la durabilité à long terme, mais il y a encore un certain nombre de bottes de randonnée fascinantes pour les traditionalistes et ceux qui ont besoin d’un soutien supplémentaire. Pour la plupart, une chaussure légère est un bien meilleur partenaire pour les randonnées d’une journée, les pics d’ensachage et les nuitées minimalistes. Et tant que le reste de votre équipement est aussi léger, il y a très peu de sacrifices.

Stabilité et soutien

Reflet de la tendance à l’allègement de l’équipement sous toutes ses facettes, les chaussures de randonnée s’éloignent de la construction rigide traditionnelle d’une chaussure de randonnée en faveur de la flexibilité et de la sensation de légèreté. Toutes les chaussures de randonnée (à l’exception de certaines chaussures de trail minimalistes) conservent un certain degré de rigidité grâce à leur tige intégrée ou à leurs supports internes. Ces caractéristiques font partie de ce qui distingue une chaussure de randonnée (et une chaussure d’approche) d’une chaussure super flexy cross trainer ou d’une chaussure de course sur route.

Pour les randonnées d’une journée sur terrain plat ou moins technique, nous ne saurions trop recommander une chaussure de randonnée légère et semi-flexible. Des chaussures comme le Keen Targhee III ou même les Wildcats de La Sportiva se distinguent pour ces utilisations. Au fur et à mesure que vos voyages s’allongent et que votre sac devient plus lourd, une chaussure plus lourde gagne quand même pour nous. Regardez le Salomon X Ultra 3, Arc’teryx Aerios FL, ou The North Face Ultra 110 pour de superbes options polyvalentes qui sont également adaptées à la conquête des sommets et à la randonnée de plusieurs jours.

Étanchéité à l’eau

Une fois que vous aurez affiné votre recherche de chaussures de randonnée, vous vous poserez peut-être la question GTX : ai-je besoin d’imperméabilisation ou non ? En théorie, l’imperméabilisation est une belle couverture de sécurité pour les randonnées en montagne. La protection supplémentaire qui vient avec une membrane imperméable et respirante insérée dans la chaussure est idéale pour les traversées de ruisseaux, les pluies surprises ou si vous tombez sur la neige lors d’une randonnée en début de saison. Mais la couche supplémentaire ajoute du poids, a un impact significatif sur la respirabilité (voir ci-dessous), et les designs ne sont pas toujours parfaits. Nous avons constaté que les modèles Gore-Tex fonctionnent de façon constante et que de nombreux modèles maison fonctionnent de la même manière pour empêcher l’eau d’entrer (la respirabilité est une autre histoire), y compris les chaussures Merrell et Keen sur cette liste.

Que vous ayez besoin ou non d’une imperméabilisation, c’est souvent une question de choix personnel. Êtes-vous un randonneur estival ou vivez-vous dans un endroit chaud et sec ? Nous recommandons une chaussure non imperméable dans la plupart des cas, et certaines des meilleures chaussures de ventilation sont les Vasque Grand Traverse et Merrell Moab 2 Vent. Mais si vous pénétrez dans les régions alpines ou si vous bénéficiez d’une protection supplémentaire et d’une isolation modeste que l’imperméabilisation offre, nous pencherions dans l’autre sens. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des chaussures de notre liste sont offertes dans les deux variétés. Attendez-vous à payer environ 20 $ à 30 $ de plus pour l’ajout de l’imperméabilisation.

Respirabilité

La vérité à propos des doublures imperméables, même les bottines Gore-Tex coûteuses, est qu’elles ne respirent pas aussi bien qu’une veste imperméable ne sera pas aussi respirante qu’une version non imperméable comparable. En termes simples, les membranes imperméables et respirantes limitent la capacité d’une chaussure à évacuer l’humidité de vos pieds en sueur aussi efficacement qu’une tige non imperméable. Cependant, toutes les chaussures non imperméables ne doivent pas être traitées de la même façon. Les chaussures qui comportent des tissus plus minces et beaucoup de mailles augmenteront le transfert d’humidité et la circulation de l’air, ce qui gardera les pieds moins en sueur par temps chaud et assèchera les chaussettes détrempées beaucoup plus rapidement.

Gore-Tex Surround, qui est conçu pour apporter 360 degrés de respirabilité en dégageant la semelle intérieure de la chaussure, est un concept intrigant, quoique coûteux. Elle a été bien accueillie dans quelques modèles, dont le La Sportiva Spire, mais la performance sera toujours inférieure à celle d’une chaussure faite principalement de maille. Quelle que soit votre décision finale, nous vous encourageons à au moins penser aux chaussures non imperméables avant de choisir votre prochaine paire de chaussures de randonnée.

Systèmes de laçage

Facilement oubliés, les lacets, ainsi que le système de laçage à crochets et oeillets, jouent un rôle essentiel dans l’ajustement et le confort. Si une chaussure a un mauvais système de lacet qui est enclin à se desserrer, vous devrez constamment vous réajuster sur le sentier. Si le système lui-même ne sécurise pas très bien votre talon, le mouvement de marche vers le haut et vers le bas créera des points chauds et des ampoules. Si le coupable n’est que les lacets eux-mêmes, c’est une solution facile : il existe un certain nombre de lacets de remplacement de bonne qualité disponibles. Mais si la conception du système ne tient pas très bien votre pied, nous vous recommandons de chercher ailleurs.

Certains modèles, dont le Salomon X Ultra 3 et Adidas Terrex Swift R2, ont un système de laçage à simple traction. Le design est tout à fait pratique et nous n’avons pas eu plus de problèmes avec la durabilité qu’une dentelle traditionnelle. Une chose à garder à l’esprit, cependant, est que vous n’êtes pas en mesure d’ajuster l’ajustement entre les œillets, de sorte que l’ajustement sera également serré sur l’ensemble du pied. Ceux qui ont des pieds délicats et qui ont besoin d’affiner leurs lacets pour être à l’aise peuvent être mieux servis en évitant les modèles de dentelle rapide.

Matériaux de la chaussure de randonnée « supérieure

Le matériau de la tige de la chaussure de randonnée n’est pas le sujet le plus passionnant, mais la vérification de la construction peut donner un aperçu utile de ses performances. Le type de matériau utilisé est en corrélation directe avec la durabilité, l’imperméabilité et la capacité de respirer d’une chaussure. Le plus souvent, les chaussures de randonnée et de randonnée sont faites d’un mélange de nylon, de filet et de cuir pour équilibrer le coût et la longévité. Tecnica est une marque qui se démarque complètement de la norme avec une tige thermoformable innovante qui imite une chaussure de ski en offrant un ajustement ajustable et personnalisable. Ci-dessous, nous exposons les avantages et les inconvénients des matériaux les plus couramment utilisés pour les chaussures de randonnée.

Nylon synthétique et maille

Les panneaux tissés en matière synthétique (souvent en nylon) ainsi que les panneaux à mailles synthétiques ouvertes sont couramment utilisés pour favoriser la respirabilité. Ces matériaux ne sont pas aussi connus pour leur durabilité, mais ils font un excellent travail de réduction du poids. La Salomon X Ultra 3 est fabriquée à partir d’une tige synthétique tissée serrée qui offre une durabilité comparable à celle de certains cuirs Nubuck, à l’exception de la Salomon X Ultra 3.

Cuir nubuck

Fabriqué en cuir pleine fleur, mais avec une finition brossée qui a un aspect de suède, le cuir Nubuck est très courant sur les chaussures de randonnée plus résistantes. Le cuir au toucher plus doux est plus léger et plus souple que les cuirs pleine fleur brillants traditionnels, et est plus durable que la plupart des nylons. Cependant, elle ne respire pas suffisamment. Par conséquent, il est courant de trouver un mélange de cuir et de filet de nylon pour la résistance à l’abrasion et la respirabilité, y compris le Merrell Moab et le Oboz Sawtooth.

Semelles intermédiaires et amortisseurs

En creusant un peu plus profondément dans la construction de la chaussure, nous examinerons ensuite la construction de la semelle intermédiaire. Son importance réside dans l’amortissement de vos pieds, son rôle d’amortisseur contre les chocs et sa protection supplémentaire contre les rochers pointus. Selon la conception, les semelles intermédiaires varient de très fines (coureuse de sentier minimaliste) à rigides et substantielles (chaussure de randonnée robuste). La plupart incluent l’EVA, le TPU, ou une combinaison des deux dans leur construction.

SORTIE EXTRAVÉHICULAIRE

Les semelles intermédiaires en mousse EVA sont un site courant pour les chaussures de course et de randonnée. Le matériau doux et moelleux enlève une partie de la piqûre des impacts du talon ou du milieu du pied et est également extrêmement léger. Bien que presque toutes les chaussures de cette liste utilisent une sorte d’EVA, les versions propriétaires peuvent varier de super douce à légèrement rigide. Pour parcourir de longues distances sur des terrains plus difficiles, nous préférons une semelle intermédiaire ferme et bien soutenue plutôt qu’une semelle trop rembourrée. Ces semelles médianes trop molles ont également tendance à s’effriter avec le temps, un peu comme une chaussure de course sur route. En général, vous payez plus cher pour une semelle intermédiaire améliorée et un composé EVA de meilleure qualité.

TPU

Le polyuréthane thermoplastique, (heureusement) raccourci en TPU, est un plastique durable que l’on trouve couramment chez les randonneurs légers axés sur la performance. Les chaussures qui utilisent le TPU sous le pied sont souvent moins moelleuses que celles qui n’utilisent que l’EVA, mais elles dureront plus longtemps et supporteront mieux une charge plus lourde. De plus, ils garderont leur forme plus longtemps et ne seront pas sujets à la compression comme l’EVA. Parce que les deux types de semelles intermédiaires ont des applications valides et que le TPU est plus cher, il est courant pour un fabricant d’utiliser un cadre ou une tige TPU pour la stabilité et la robustesse et d’ajouter de l’EVA sous le pied pour augmenter le confort.

Semelles extérieures et traction

L’une des principales raisons de passer d’une chaussure de cross trainer à une vraie chaussure de randonnée est l’amélioration de la traction. D’une façon que des chaussures plus décontractées ne peuvent jamais égaler, les chaussures de randonnée et de trail-running sont plus efficaces lorsque le terrain devient rocheux, glissant et escarpé. Et de la même manière que Gore-Tex domine le marché de l’imperméabilisation moyenne à haut de gamme, Vibram occupe un espace similaire pour les semelles extérieures. Leur nom est synonyme d’adhérence et de traction solides sur une variété de terrains. Tous les modèles Vibram ne doivent cependant pas être traités sur un pied d’égalité, car le fabricant de caoutchouc adapte ses modèles en fonction de la marque et des chaussures spécifiques. Certains ont des cornes beaucoup plus grandes sous les pieds pour une adhérence sérieuse dans la boue, et d’autres privilégient le caoutchouc collant pour se frayer un chemin sur les rochers. Il y a aussi d’autres options d’entrée de gamme qui s’adaptent bien aux sentiers plus faciles, comme les crampons que l’on retrouve au bas des bottes et des chaussures Merrell Moab 2.

Salomon est une marque qui ne sous-traite pas ses besoins de traction. Au lieu de cela, ils utilisent leur propre marque ContraGrip pour tous leurs modèles de randonnée et de trail-running. Nous avons constaté que le niveau de qualité et de performance est en ligne avec les offres Vibram à tous les niveaux, des chaussures de randonnée rapides et légères X Ultra 3 aux bottes de randonnée Salomon Quest 4D 3.

Protection des orteils

Les sentiers de randonnée, même bien entretenus, sont remplis de roches, de racines et d’autres dangers potentiels, c’est pourquoi nous recommandons presque toujours une chaussure de randonnée avec un certain type d’embout. Si vous n’avez pas de protection sur le devant de vos chaussures, vous risquez d’avoir un impact désastreux lorsque vous regardez inévitablement en haut du sentier pour admirer le paysage. Les chaussures de randonnée sont généralement munies d’un embout en caoutchouc, mais les coureurs de sentiers ont parfois une version réduite ou pas du tout – l’un des compromis dans le choix d’une chaussure minimaliste. Les chaussures d’approche, par contre, ont une protection exceptionnelle des orteils grâce à leur talon enveloppant en caoutchouc à l’avant de la chaussure.

Semelles intérieures

Tout comme pour les chaussures de course, les semelles intérieures de stock qui accompagnent presque toutes les chaussures de randonnée sont généralement bon marché. Pour certains, cela ne fait peut-être pas de différence, mais pour d’autres, c’est ce qui sépare le confort de la misère. Heureusement, il est très facile d’enlever vos semelles intérieures et de les remplacer par un modèle de rechange adapté à la taille et à la forme de votre pied, ce qui permet de remédier à la plupart des maladies de chaussures. Les nouvelles semelles intérieures peuvent fournir plus ou moins de volume pour remplir la chaussure, améliorer l’ajustement sous l’arche et augmenter ou diminuer le coussin et le choc d’impact. Nous vous recommandons de vérifier les semelles intérieures Superfeet pour leur vaste choix d’options et leur réputation de confiance dans les chaussures de tous les jours, les chaussures de ski et les chaussures de randonnée.

Chaussures de randonnée vs botte de randonnée

Le plus grand point de différenciation entre les chaussures de randonnée et les bottes est peut-être la taille : les chaussures ont une coupe basse, tandis que les bottes se trouvent généralement au-dessus de la cheville. Les chaussures de randonnée excellent sur les sentiers lisses où les chevilles roulées sont moins une possibilité, si vous gardez votre sac à dos léger, et pour ceux qui veulent se déplacer rapidement avec moins sur leurs pieds. La tradition nous dit que les chaussures de randonnée sont le meilleur choix pour les sacs lourds et les sentiers accidentés, et dans la plupart des cas, c’est le cas aujourd’hui. La grande hauteur et les lacets qui maintiennent bien la chaussure autour de votre cheville offrent un ajustement plus sûr, une plus grande stabilité et plus de protection. Si vous avez le choix, nous choisissons le plus souvent une chaussure de randonnée pour sa légèreté, mais les deux sont des options viables pour la randonnée d’une journée, la randonnée pédestre et l’ensachage de pics non-alpins.

En 2019 et au-delà, la frontière entre les catégories de chaussures de randonnée et les catégories de chaussures de marche continuera de s’estomper. Ils seront toujours séparés par la taille – même si certaines bottes modernes ne couvrent qu’une partie de la cheville – mais de moins en moins de bottes ressemblent aux chaussures en cuir épais d’autrefois. C’est le cas, par exemple, de notre Salomon X Ultra 3 au-dessus de la cheville, qui a obtenu la meilleure note. C’est exactement la même chaussure avec les mêmes caractéristiques qui définissent la chaussure – toucher plumeux, posture agressive et maintien – mais le « Mid » est légèrement plus haut sur la cheville, pèse quelques onces de plus, offre un peu plus de protection, et peut-être une légère augmentation dans la prévention du retournement. Comme la plupart des gens s’en tiennent à des sentiers bien définis, la demande pour ce type de chaussures légères et rapides continuera de dominer pour s’imposer sur le marché.

Catégories de bottes de randonnée

Léger

Les bottes de cette catégorie légère sont, comme on pouvait s’y attendre, légères et souples, mais suffisamment résistantes pour une randonnée d’une journée plus longue ou une courte randonnée d’une nuit. Les options vont du Keen Targhee II économique au Salomon X Ultra Mid 3 léger et rapide, en passant par les doublures imperméables qui sont la norme, mais qui sont généralement les moins chères (voir : non Gore-Tex). Matériaux utilisés dans la tendance de la construction vers une forte utilisation de maille et de nylon avec du cuir mélangé dans la construction. Cela permet de réduire les coûts et le poids, mais ne les rend pas aussi durables que certaines options plus chères en cuir pleine fleur. Vous ne verrez pas non plus la rigidité d’une structure, car la tige et le support de la botte ne seront pas très substantiels. Tant que vous ne portez pas un sac lourd, ça ne devrait pas être dissuasif.

Poids moyen

Les bottes mi-lourdes sont des compromisers habiles, avec suffisamment de soutien pour porter une charge lourde, mais sans avoir l’impression que quelqu’un a empaillé du plomb dans vos chaussettes. Il s’agit d’une catégorie en pleine croissance, reflétant la demande des randonneurs à dos et des randonneurs d’un jour sérieux pour une option légère mais compétente. C’est aussi le berceau de certaines de nos bottes préférées (la Salomon Quest 4D 3 et la Lowa Renegade sont toutes deux de poids moyen). Un bon maintien sous le pied rend les bottes un peu plus rigides que celles de vos randonneurs de jour, mais pas excessivement. En raison de la qualité des matériaux et des techniques de construction, les prix dans cette catégorie commencent habituellement autour de 200 $. À ce prix, la qualité du chausson imperméable s’améliore et vous trouverez généralement GTX (Gore-Tex) dans le nom.

Poids lourd

Rigides, robustes et incroyablement fiables, les légendes de la botte du passé ont été fabriquées dans la catégorie des poids lourds. Les modèles classiques comme l’Asolo TPS 520 et le Zamberlan Vioz GTX restent populaires pour ceux qui veulent un design entièrement en cuir, mais le passage à des poids plus légers dans la construction des chaussures a élargi la catégorie pour inclure des modèles comme l’Asolo Fugitive GTX.

En général, les bottes pour poids lourds sont conçues pour les sentiers difficiles et rocailleux et les longues pentes avec des sacs à dos lourds (elles sont aussi un excellent choix pour les randonnées pédestres avec un sac à dos chargé). Bien que les matériaux épais de la tige et le Gore-Tex offrent d’excellentes performances sur le mouillé et dans la neige, ils fonctionneront au chaud dans des conditions chaudes (certains préfèrent une botte en cuir non imperméable à l’eau à la place). Leur structure solide soulage également les longues ascensions en empêchant le talon de tomber à chaque pas, et les rend souvent amicales avec les crampons à bride pour l’alpinisme léger. Un dernier conseil : ne prenez pas l’une de ces bottes et dirigez-vous directement vers le départ du sentier pour un long voyage. Passez le temps de les cambrioler et vous aurez un partenaire de chaussures de randonnée pour les années à venir.

Poids de l’appareil

D’un coup d’œil rapide à notre tableau comparatif ci-dessus, il est clair que le poids des chaussures de randonnée varie beaucoup. Vous pouvez choisir un design de plus de 3 livres à la moitié de celui de l’Altra Lone Peak 4.0 Mid (essentiellement un trail runner avec des chevilles plus hautes et une imperméabilité). Ce qui est tout aussi évident, c’est l’impact des différents poids sur la performance d’une botte. Pour commencer, même si la corrélation n’est pas parfaite, une botte plus légère offre généralement moins de soutien et de stabilité latérale. Si vous transportez un sac lourd, cela peut poser un problème, mais pour les randonneurs ou les minimalistes, la légèreté peut être une excellente idée.

Chaque fois que nous le pouvons, nous essayons de réduire au minimum le poids de nos bottes, en fournissant suffisamment de confort et de soutien pour le poids de notre sac et les conditions, mais sans avoir à trimballer quoi que ce soit de plus. Selon le voyage, il peut s’agir d’un modèle de trail-runner léger qui permet de monter rapidement jusqu’à une botte robuste comme l’Asolo Fugitive GTX pour faire du trekking au Népal. Si vous allez choisir une seule botte pour tout faire, la Salomon Quest 4D 3 GTX fait un excellent travail pour équilibrer le poids et la performance.

Chaussures de randonnée ou botte de randonnée ?

L’une des premières décisions dans le choix d’une chaussure de randonnée est de choisir soit une chaussure à cheville ou une chaussure à dessus bas. Chaque style a ses points forts respectifs, et nous les utilisons de manière interchangeable pour les randonnées pédestres et les voyages en sac à dos. Nous avons constaté que les modèles de chaussures de randonnée varient tout autant que les bottes énumérées ci-dessus, vous pouvez donc choisir entre des chaussures rigides et de soutien, légères et agiles.

En fin de compte, les différenciateurs sont la protection et la stabilité de la cheville. Pour les terrains rocailleux, les traversées de cours d’eau, la neige, et pour transporter un sac à dos, une botte est notre option préférée. Mais le style bas de gamme permet de réduire la matière et le poids, ce qui en fait le choix idéal pour ceux qui recherchent un déplacement rapide et léger sans un grand sac à dos. Il n’y a pas de bonne réponse dans ce débat, mais le poids de votre équipement et les conditions dans lesquelles vous allez randonner peuvent rendre la décision beaucoup plus simple.

Rigidité et stabilité

En général, une chaussure de randonnée est conçue pour être stable, ce qui implique généralement un morceau de plastique dur inséré entre la semelle intermédiaire et la semelle extérieure, appelé tige. La longueur du plastique peut varier d’un peu sous l’arc à la longueur totale de la botte, selon l’utilisation prévue. L’avantage d’une botte rigide est que le talon ne tombera pas lors d’une montée, ce qui aide à réduire la fatigue du mollet. C’est pourquoi la rigidité d’une chaussure augmentera en même temps que ses capacités techniques, culminant dans des chaussures d’alpinisme extrêmement résistantes qui peuvent mieux supporter de longues poussées en montagne. À l’autre extrémité du spectre, certaines bottes légères n’ont pas cette structure supplémentaire, mais ressemblent plutôt à une chaussure de randonnée haute et souple.

Pour les randonnées d’une journée sur terrain plat ou moins technique ou si vous souhaitez vous déplacer rapidement et légèrement, nous ne pouvons vous recommander une chaussure de randonnée légère et flexible. Des chaussures comme l’Altra Lone Peak 4.0 ou la Salomon X Ultra Mid se distinguent pour ces utilisations. Au fur et à mesure que vos voyages s’allongent et que votre sac devient plus lourd, une botte plus solide qui augmente le soutien de la cheville est une meilleure décision. Regardez Lowa Renegade ou Salomon Quest 4D 3 pour une excellente option polyvalente qui est tout aussi adaptée à la conquête des sommets qu’à la randonnée de plusieurs jours. A l’extrême, les bottes lourdes comme l’Asolo TPS sont excellentes pour les randonnées dans les zones qui nécessitent un soutien maximal : le débroussaillage hors piste, la traversée d’une zone exposée ou le trekking sur terrain accidenté.

Étanchéité à l’eau

La grande majorité des chaussures de randonnée sont imperméables, et la sécurité contre un déluge inattendu lors d’un voyage en randonnée est une raison suffisante pour que la plupart des gens choisissent un modèle GTX (Gore-Tex). Pour rendre ces bottes imperméables, la plupart des modèles ont un chausson imperméable et respirant inséré à l’intérieur du tissu extérieur. Les doublures Gore-Tex sont les plus populaires et ont le cachet de la marque, mais même les technologies internes comme Keen’s Keen’s Keen.Dry sont similaires en termes de performance d’imperméabilisation (c’est la respirabilité et quelques incohérences entre les modèles où elles seront différentes). De plus, un revêtement hydrofuge est ajouté à la botte pour aider à former des bourrelets et à répandre les gouttelettes d’eau.

La plupart des chaussures de randonnée sont imperméables, mais est-ce que cela signifie nécessairement qu’elles devraient l’être ? C’est bien d’avoir de l’imperméabilisation pour que vos pieds ne se mouillent pas en marchant dans la boue ou en traversant un ruisseau, mais tout ce que l’imperméabilisation fait lors d’un voyage de randonnée au printemps ou en été dans Canyonlands est de rendre vos pieds chauds et en sueur (nous couvrons plus en détail ci-dessous la respirabilité). Et l’on peut soutenir que vos pieds finiront par être trempés, peu importe la conception imperméable, dans des conditions vraiment humides et misérables. Comme alternative, certains randonneurs se tournent vers des chaussures non imperméables avec des guêtres sur le dessus pour se protéger des intempéries. Bien que cela n’empêche pas l’eau de pénétrer sur les côtés, les bottes sècheront beaucoup plus rapidement. Et les guêtres empêchent l’eau, la neige ou les débris des sentiers d’entrer par le dessus de la botte.

Notre point de vue sur l’imperméabilisation est que c’est la meilleure solution pour la plupart des gens, et particulièrement ceux qui s’aventurent dans des régions montagneuses où l’eau sur les sentiers ou un orage est toujours possible. Les conceptions ne sont pas parfaites, mais une doublure imperméable de qualité vous gardera raisonnablement au sec dans toutes les conditions sauf les pires. Et si vous faites de la randonnée pendant les saisons intermédiaires, la couche supplémentaire ajoute un peu d’isolation contre le froid. Mais les randonneurs dans des endroits chauds et secs comme l’Arizona et l’Utah peuvent être mieux servis avec un modèle non imperméable, même s’il y a peu d’options sur le marché. Trois que nous aimons sont le Merrell Moab 2 Ventilator (un frère du Moab Mid WP sur cette liste), Altra Lone Peak 4.0 Mesh, et Hoka One One Sky Arkali. Pour une plongée plus approfondie sur le sujet, voir notre article sur les chaussures de randonnée imperméables.

Respirabilité

Quoi qu’en disent les spécialistes du marketing, rendre une botte imperméable a un impact inhérent sur la respirabilité. En empêchant l’eau d’entrer par l’extérieur, moins d’humidité (votre sueur) peut s’échapper rapidement et facilement de l’intérieur, ce qui signifie que toutes les formes de chaussures imperméables peuvent être chaudes pendant l’été. Il existe cependant de grandes différences entre les modèles de bottes en ce qui concerne leur capacité de ventilation.

Nous avons constaté que les bottes en cuir épais avec doublure en Gore-Tex sont souvent les moins performantes, tandis que le Gore-Tex Surround dans le Nucleo La Sportiva à mailles lourdes et le deux pièces dans l’Arc’teryx Bora2 (voir notre étude approfondie) sont une étape au-dessus. Entre les deux, les Lowa Renegade et Salomon Quest 4D 3 se comportent bien avec leur construction en nylon et en cuir et leurs doublures en Gore-Tex, et conviennent parfaitement aux randonnées d’été. La membrane moins chère de la botte Keen Durand Mid n’a pas été à la hauteur de ces options plus chères dans nos essais. Alternativement, si vous êtes prêt et capable d’abandonner complètement la doublure imperméable, le Merrell Moab Ventilator Mid et Hoka One One Sky Arkali mentionnés ci-dessus sont d’excellentes options pour les randonneurs et les routards.

Systèmes de laçage

Les lacets sont une caractéristique négligée des chaussures de randonnée, mais ils jouent un rôle important dans la forme et le confort. Si une chaussure a un mauvais système de laçage sujet à se desserrer, vous devrez constamment vous réajuster sur le sentier ou faire face aux points chauds et aux ampoules. Si le coupable n’est que les lacets eux-mêmes, c’est une solution facile : il existe de nombreux lacets de remplacement de qualité (que l’on peut généralement trouver dans un magasin de plein air local). Mais si le système ne tient pas votre pied ou s’il ne vous va pas très bien, nous vous recommandons de chercher ailleurs. Pour cette raison, nous hésitons à recommander les modèles de dentelle rapide à simple traction de Salomon et Adidas. Bien que pratique, il peut être plus difficile de personnaliser l’ajustement, ce qui peut entraîner un inconfort sur de longues distances et lorsque vous portez un sac lourd.

Au fur et à mesure que vous passez à des conceptions plus agressives, les systèmes de laçage devraient également progresser. Parmi les améliorations notables apportées aux bottes, mentionnons les crochets de verrouillage près du coude de la cheville, comme ceux des bottes Quest ou Renegade. Ces crochets maintiennent très bien les lacets en place, ce qui augmente le confort et les performances sur piste.

Matériaux de la botte de randonnée « supérieure

Le type de matériau utilisé dans la tige de la chaussure, qui est le tissu qui se raccorde à la semelle extérieure en caoutchouc, est en corrélation directe avec sa durabilité, sa résistance à l’eau et sa capacité à respirer. Le plus souvent, une botte ou une chaussure sera faite d’un mélange de synthétique (généralement du nylon), de filet et de cuir. Il y a des exceptions, en particulier dans le haut de gamme avec des constructions en cuir d’une seule pièce. Comme nous l’avons mentionné plus haut, Arc’teryx est une marque qui se détache complètement du moule avec un extérieur rigide séparé thermolaminé qui se relie directement à la semelle. Vous trouverez ci-dessous les avantages et les inconvénients des matériaux les plus couramment utilisés pour les chaussures de randonnée.

Nylon synthétique et maille

Le nylon tissé ainsi que les panneaux de nylon à mailles ouvertes sont courants sur les bottes d’entrée et de niveau intermédiaire pour faciliter la respirabilité. Ils ne sont pas aussi bien connus pour leur durabilité, mais ils font un excellent travail de réduction du poids. De plus, le tissu peut absorber l’humidité plus rapidement qu’une botte en cuir. Exception faite de la Salomon Quest 4D, qui est faite de panneaux de nylon tissés serrés qui ont des niveaux de durabilité comparables à ceux de certains cuirs Nubuck malgré de nombreuses coutures extérieures.

Cuir nubuck et daim

Fabriqué en cuir pleine fleur, mais avec une finition brossée au toucher velours, le cuir Nubuck est un emplacement commun sur les bottes de milieu de gamme. Le cuir au toucher plus doux est plus léger et plus souple que les cuirs pleine fleur brillants traditionnels, mais la construction plus fine n’est pas aussi durable. Il est, cependant, plus durable que la plupart des inserts de filet en nylon, et par conséquent, il est courant de trouver un mélange de cuir Nubuck et de filet, avec les embouts en cuir donnant aux bottes un peu plus de solidité. De plus, le cuir Nubuck a tendance à mieux respirer que le cuir pleine fleur et n’est pas aussi sensible aux éraflures grâce à sa finition brossée.

Cuir pleine fleur

Ce type de tige se retrouve le plus souvent sur les bottes robustes et lourdes. Vous trouverez des dessus en cuir d’une seule pièce sur des bottes haut de gamme comme l’Asolo TPS 520 ou dans la collection de bottes Danner. Ces modèles ne sont ni légers ni aussi respirants, mais ils sont incroyablement résistants et résistants à l’eau. Ils nécessitent un certain entretien pour garder le cuir en bon état, mais ils récompenseront ces efforts de nettoyage avec une construction qui est construite pour durer plus longtemps que tout le reste sur le marché. En prime, certaines bottes comme la Danner Mountain Light peuvent être semées de nouveau, de sorte que vous n’avez pas besoin de remplacer la botte une fois que vous avez usé les attaches.

Types de semelles intermédiaires

Lorsque vous portez des bottes de randonnée, il est courant de porter une quantité décente de poids, ce qui met beaucoup de stress sur vos pieds. Combinée à la semelle extérieure en caoutchouc, la semelle intermédiaire joue le rôle essentiel d’amortisseur de chocs et fournit une couche supplémentaire de protection contre les rochers pointus. Selon le modèle, la semelle intermédiaire peut être très fine (botte à rembourrage rapide) ou rigide et solide (botte de randonnée entièrement en cuir). La plupart comprennent de la mousse EVA, du PU ou une combinaison des deux dans leur construction.

SORTIE EXTRAVÉHICULAIRE

La majorité des chaussures de randonnée légères et mi-lourdes utilisent de la mousse EVA dans la semelle intermédiaire. Le matériau doux et moelleux enlève une partie de la piqûre des impacts du talon ou du milieu du pied et est également extrêmement léger. Toutes les EVA ne doivent pas être traitées de la même manière, et les versions propriétaires peuvent varier de super douces à légèrement rigides. Pour parcourir de longues distances sur des terrains plus difficiles, nous préférons une semelle intermédiaire ferme et bien soutenue plutôt qu’une semelle trop rembourrée. Ces semelles intermédiaires trop molles ont également tendance à s’effondrer avec le temps, un peu comme une chaussure de course sur route. En général, vous payez plus cher pour une semelle intermédiaire améliorée et un composé EVA de meilleure qualité.

QTÉ

Pour les applications plus dures ou lorsqu’il est prioritaire d’isoler vos pieds des chocs violents, les fabricants utiliseront une semelle intermédiaire en PU ou en polyuréthane. Cette mousse durable est beaucoup moins moelleuse que les semelles intermédiaires avec seulement de l’EVA, mais elle durera plus longtemps et supportera mieux une charge plus lourde. De plus, ils garderont leur forme plus longtemps et ne seront pas sujets à la compression comme l’EVA. Des bottes comme l’Asolo TPS 520 Evo utilisent une semelle intérieure en polyuréthane, mais la popularité du matériau s’étend aux options de milieu de gamme, malgré le surcoût, comme le Scarpa Zodiac Plus, un exemple récent.

Semelles extérieures et traction

La motivation derrière le passage d’une chaussure de cross trainer à une vraie chaussure de randonnée est souvent d’améliorer la traction. D’une façon que des chaussures plus décontractées ne peuvent jamais égaler, les chaussures de randonnée sont plus efficaces lorsque le terrain devient rocailleux, glissant et escarpé. Et de la même manière que Gore-Tex domine le marché de l’imperméabilisation moyenne à haut de gamme, Vibram occupe un espace similaire pour les semelles extérieures. Tous les modèles Vibram ne doivent cependant pas être traités sur un pied d’égalité, car le fabricant de caoutchouc adapte ses modèles en fonction de la marque et des chaussures spécifiques. Certains ont des cornes beaucoup plus grandes sous les pieds pour une adhérence sérieuse dans la boue (Vasque St. Elias), et d’autres privilégient le caoutchouc collant pour le brouillage sur les rochers (Arc’teryx Bora2). Il y a aussi d’autres options d’entrée de gamme qui s’adaptent bien aux sentiers plus faciles, comme les crampons que l’on retrouve au bas des bottes et des chaussures Merrell Moab. La leçon est qu’il vaut la peine de jeter un coup d’œil à la profondeur des crampons et à la description du type de composé pour savoir où une semelle extérieure spécifique sera la plus performante.

Salomon est une marque qui ne sous-traite pas ses besoins de traction. Au lieu de cela, ils utilisent leur propre marque ContraGrip pour tous leurs modèles de bottes et de chaussures. Et avec des années d’expérience dans tous les domaines, de la course à pied à la randonnée pédestre, ils ne manquent pas d’expertise. Le niveau de qualité et de performance est en ligne avec l’offre Vibram dans tous les domaines, de la botte de randonnée rapide et légère X Ultra Mid à la botte de randonnée Salomon Quest 4D 3.

Protection des orteils

Les embouts ou les caoutchoucs recouvrent l’avant de nombreuses bottes de randonnée, et nous les considérons comme un élément essentiel de la conception des bottes de randonnée. Ces épais morceaux de caoutchouc sont là pour garder vos orteils en un seul morceau si vous donnez accidentellement – et dans notre cas, éventuellement – un coup de pied sur la piste. Parmi les plus remarquables de notre liste ci-dessus, citons l’Arc’teryx Bora2 et le Salewa Mountain Trainer, qui sont dotés d’une protection qui s’enroule complètement autour de l’avant du pied. Pour réduire le poids, certains fabricants enlèvent ou diminuent parfois cette caractéristique, notamment les bottes Altra Lone Peak 4.0. En parlant d’expérience, nous préférerions qu’Altra en inclue une plus importante après avoir attrapé et blessé un orteil lors d’une randonnée pédestre dans les Enchantments de Washington. Si vous optez pour la légèreté, la protection des orteils est un domaine où vous pouvez faire des sacrifices.

Semelles intérieures

Obtenir un bon ajustement peut être une vraie douleur, et dans de nombreux cas, le blâme est un générique, semelle intérieure plate. Heureusement, il est très facile d’enlever vos semelles intérieures de stock et de les remplacer par un modèle de rechange adapté à la taille et à la forme de votre pied, ce qui permet de remédier à la plupart des maladies de chaussures. Les nouvelles semelles intérieures peuvent fournir plus ou moins de volume pour remplir la chaussure, améliorer l’ajustement sous l’arche et augmenter ou diminuer le coussin et le choc d’impact. Nous vous recommandons de vérifier les semelles intérieures Superfeet pour leur vaste choix d’options et leur réputation de confiance dans les chaussures de course, les chaussures de ski et les chaussures de randonnée.